La table ronde « Mode Postmoderne: éthique, hybridations et territoires » fait partie de ces rencontres rendues possibles par la biennale.

L’univers de la mode traverse actuellement une transition sans précédent qui risque de voir ce champ se scinder en deux domaines distincts : celui de la créativité et de l’innovation et celui de la fabrication et de la diffusion des produits de mode. Face aux enjeux éthiques (origine, transparence, responsabilité des marques et du consommateur), techniques (recherche sur les matières, textiles biomimétiques, Fashiontech) et territoriaux (relocalisation de la filière textile française) qui émergent, c’est l’ensemble de l’économie de la mode qui semble se redessiner, posant la question de l’avènement d’une nouvelle philosophie de la mode. Quelles interactions se nouent entre les leaders/tendanceurs, créatifs et makers et les entreprises et marques de mode? Comment accompagner la remise en avant des territoires ancestraux de la mode? Comment lier ces territoires aux innovations technologiques et à l’économie du design? C’est à ces questions que se proposent de répondre les intervenants à cette table ronde.

Présidente de table : Emilie Coutant, Sociologue de l’imaginaire, Docteur en Sociologie de l’Université Paris V R. Descartes, Enseignante en sociologie de la mode et sociologie du masculin, Directrice du GEMode et Fondatrice du cabinet d’études qualitatives Tendance Sociales.

Intervenants :

– Madjouline Sbai, Sociologue, Entrepreneuse, Auteure de « Une mode éthique est-elle possible » (Edition Rue de l’échiquier, 2018) Organisatrice des “Fashion Green Days” pour Nord Créa.

– Arielle Lévy, Fondatrice-Créatrice “Une Autre Mode Est Possible”

– Catherine Dauriac, Journaliste, Membre de“Fashion Revolution France” et Co-Fondatrice de “La Fabrique Idéale”

 Claire Eliot, Designer, Enseignant-Chercheur au Centre de Recherche Interdisciplinaire de Paris, Co-fondatrice de “La Fashion-Tech”

– Pascal Gautrand, Designer, Co-fondateur de “Made In Town”.