Séminaire AMM

13 février 2020, 10h00-13h00, salle de conférence (3h) : Quels impacts de la technologie actuelle et à venir sur la mode et le corps ?

  • Claire Eliot, Enseignante- chercheuse, designer spécialisée en intégration de systèmes embarqués dans le textile, au Centre de Recherche Interdisciplinaire à Paris (CRI), « Les interfaces numériques textiles : une nouvelle forme d’interaction sensible entre le corps et son environnement »
  • Agnès Giard, chercheure Université Paris Nanterre / Sophiapol, chercheure post-doctorale Université Libre de Berlin (projet européen EMTECH), « Une garde-robe numérique, pour quoi faire ? Mode et jeux vidéo pour femmes au Japon »

Séminaire Anthropologie des Mondes de la Mode

  • Anne Monjaret, directrice de recherche au CNRS (TH) ( IIAC-LAHIC )Cet enseignant est référent pour cette UE
  • Kristell Blache-Comte, docteure de l’EHESS ( IIAC-LAHIC )
  • Aurélia Gualdo, doctorante à l’EHESS ( IIAC-LAHIC )

Cette thématique nous permettra d’interroger l’existence supposée de nouvelles intelligences et la combinaison de nouvelles formes de collaboration : entre l’industrie de la mode et les sciences du vivant, entre le secteur de la mode et celui muséal et touristique, entre le domaine du luxe et celui du développement durable, etc. Il s’agira ainsi de saisir de quelle manière la reconfiguration de la mode fait apparaître de nouvelles pratiques, de nouveaux modèles et de nouvelles formes d’organisation qui tentent de s’imposer.

Sur ces observations, nous nous demanderons finalement que fait le progrès à la mode ? De quel progrès parle-t-on aujourd’hui ? De quoi l’innovation est-elle le nom dans ce contexte de transformations accrues ? Comment l’innovation pensée pour le futur se nourrit-elle des savoirs et savoir-faire passés et tentent de s’ancrer dans le présent ? Comment le luxe participe des dynamiques, économiques, technologiques, sociales actuelles ? Comment la mode « hack » le vivant pour créer de nouvelles matières mais aussi des cadres de pensée novateurs et des logiques innovantes ?